[BCD...] Couleurs

5/1/2018. Des couleurs pour se cacher, se montrer, imiter

20180105_Couleurs.jpg

La revue Espèces nous livre quelques secrets sur les couleurs des plumages, pelages, peaux et carapaces de la nature.

Il y a d'abord la couleur cryptique, la première qui nous vient à l'esprit. c'est le camouflage qui dissimule notre sujet dans son environnement. Doublez ça avec l'immobilité et vous obtenez une discrétion presque parfaite.

Mais l'important n'est pas d'éviter de se faire repérer par un prédateur, c'est de ne pas se faire manger ! Peu importe qu'il nous voit, finalement, si ensuite il renonce à nous dévorer. La livrée aposématique consiste à se revêtir de couleurs très voyantes, genre rouge vif ou rayé de jaune et de noir, pour être vu de loin et crier à tout curieux : "je suis toxique, ne me mangez pas". Cette méthode est donc utilisée par des animaux immangeables.

Des espèces détournent ce principe en arborant les couleurs d'espèces aposématiques tout en étant en réalité parfaitement comestibles. On appelle ça le mimétisme mullérien, du non d'un biologiste du 19e siècle (Fritz Muller)

Source

  • La couleur pour se cacher ou se montrer, Daniel Goeleven, Espèces n°26 (2017)